ALGER– Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri a indiqué mardi à Alger que son secteur s’orientait vers la création de formules étudiées destinées à la location.

Lors d’une conférence de presse organisée en marge d’une réunion avec les cadres du secteur pour présenter le plan d’action, le ministre a précisé que la nouvelle formule de logement locatif visait à exploiter les capacités des promoteurs immobiliers (au nombre de 9.000) en vue de booster le développement dans le secteur.

M.Nasri a en outre souligné l’impératif pour “les promoteurs de se diriger vers la formule de location afin de pouvoir se lancer dans le marché de l’immobilier”, faisant savoir qu’une étude est en cours afin d’examiner la formule financière et les aspects liés à l’octroi du foncier.

Le promoteur immobilier qui bénéficie du foncier dans ce cadre sera appelé à consacrer un nombre de logements à la location à des prix abordables au profit des citoyens à moyen revenu, a ajouté le ministre, assurant que cette démarche permettra de satisfaire les besoins de cette catégorie en logements et de créer une certaine flexibilité, en cas de changement de résidence.

Interrogé sur le montant des loyers dans le cadre de cette formule, le ministre de l’Habitat indiqué qu’il sera plus élevé que celui du logement social, la formule étant destinée aux citoyens à moyen revenu, et non pas aux franges démunies.

M.Nasri a fait état, par là même, du lancement d’une opération de tri des différentes demandes de logements au niveau des Conservations foncières, à travers 48 wilayas du pays, et la révision du fichier national de logement en le liant à d’autres fichiers dans d’autres secteurs.


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site