Logements Cnep Immo et AADL: Le bout du tunnel pour les souscripteurs ?

77

C’est peut-être le bout du tunnel pour les souscripteurs du projet Cnep Immo et de Aadl. En effet, ils étaient nombreux, avant-hier, à se retrouver pour la énième fois devant le cabinet du wali, pour une réunion devant regrouper toutes les parties prenantes à l’opération des logements en question, en vue de l’établissement d’échéanciers concernant, notamment, l’octroi de l’aide de la CNL, le payement de la 1ère tranche de l’appartement et l’activation des travaux des VRD. 
Selon les représentants des souscripteurs Cnep Immo, M. Boulkout, et celui de Aadl, M. Djaafer, « comme promis quelques jours auparavant par le chef de cabinet du wali, une réunion a eu lieu jeudi dernier en sa présence, entre nous-mêmes et les directeurs d’Assure Immo, de la Cnep Banque, de la Caisse nationale du logement (CNL) ». L’ordre du jour de la rencontre a porté, selon nos interlocuteurs, sur « un ensemble de revendications des souscripteurs aux 4.348 logements de type location-vente Cnep Immo, situés pour l’essentiel à la nouvelle ville d’Ali Mendjeli ». Logements, diront-ils, « qui sont achevés à 100% depuis 04 ans, mais toujours pas attribués faute d’aménagements extérieurs ». Ces revendications ont rapport à la fixation de délais et d’accords sur des échéanciers afférents à l’envoi des décisions d’attribution de l’aide de la CNL, dont le responsable a indiqué que « 3.659 dossiers sont en cours de traitement actuellement », s’engageant à boucler l’opération dans « deux semaines au plus tard ». Quant aux travaux de VRD, qui constituent l’autre point de focalisation des souscripteurs, l’on apprendra que ceux de l’unité de voisinage (UV) 18, qui sont les plus avancés, ont atteint le taux de 90% pour l’assainissement, 75% pour l’AEP et 53% pour la voirie. Alors que ceux des autres UV (17, 10 et une) enregistrent des taux d’avancement moindres, mais non négligeables, se situant entre 30 et 80%, alors que les travaux de VRD de l’UV 13 viennent loin derrière avec 10% pour la voirie et 5% pour l’AEP. « La société Assure Immo, qui s’occupe de ces travaux, s’engage à mettre les moyens humains et matériels et activer la cadence dès le retour du beau temps », nous ont appris nos interlocuteurs. Il en va à peu près de même pour l’éclairage public, ajoute-t-on, dont le taux se situe à zéro pour cent pour tous les sites, sachant que l’entame des travaux dépend de l’achèvement des VRD et que la société réalisatrice s’est engagée à les finaliser et à les livrer vers la fin du mois d’avril prochain. A rappeler que la remise des clés aux concernés se fera à partir du mois de juin ou juillet 2015 et que l’opération se poursuivra jusqu’au mois de décembre de la même année et ce, au fur et à mesure de la réception des ouvrages. A rappeler également que certains des protestataires, non contents de ces accords, l’ont fait savoir en barrant la route jeudi dernier, ce qui a nécessité la sortie du chef de cabinet pour tempérer les ardeurs et assurer que les travaux reprendront ce dimanche.

SHARE