A. Mallem

Constantine – Projet de 1.000 logements LPA: Les souscripteurs maintiennent la pression

Pour faire avancer le projet Batigec de 1.000 logements LPA qui traîne depuis l’année 2012, date de son lancement, et dont le taux de réalisation atteint à peine 60% aujourd’hui, les souscripteurs exigent du promoteur l’injection de la somme de 15 milliards de centimes.Cette somme, nous a expliqué hier M. Adlène Benlatrache, président de l’association des souscripteurs, permettra à ce projet, en construction au niveau de l’unité de voisinage n°15 (UV15) d’Ali Mendjeli, d’atteindre 80% de réalisation, ouvrant ainsi la voie à l’intervention des autres institutions de financement instituées par la loi (Banques, FNPOS, etc.). « De la sorte, a indiqué notre interlocuteur, si demain le projet venait à être arrêté, le fonds de garantie interviendra pour débloquer la situation et faire redémarrer les travaux ».

Le président de l’association des souscripteurs nous a révélé qu’il venait d’adresser une lettre dans ce sens au ministre de l’Habitat pour lui demander d’inviter le promoteur à verser cette avance et pour l’inviter aussi à assister à la réunion prévue ce mercredi 26 septembre au siège du ministère entre son association et le membre du gouvernement.

Revenant un peu en arrière, M. Benlatrache a rappelé le rassemblement tenu par les souscripteurs devant le ministère le 12 septembre dernier pour dénoncer le retard du projet et demander l’intervention de la tutelle pour faire redémarrer les travaux qui sont maintenant à l’arrêt depuis une quarantaine de jours, a-t-il affirmé. « A la suite de ce rassemblement, nous avons été reçus par le directeur général du logement auprès du ministère et un directeur central. Et après discussions, le responsable du ministère a décidé de dépêcher une commission d’enquête sur le site pour le mercredi suivant, 19 septembre. Effectivement cette commission est venue à Ali Mendjeli et nous nous sommes réunis avec ses membres pour sortir avec un PV contenant quatre points essentiels ».

Le premier point porte sur le remplacement des 129 souscripteurs qui se sont désistés étant donné que la wilaya n’a pas pu le faire. Le second point demande le renforcement du chantier en moyens humains et matériels pour lui permettre d’avancer. Le troisième point vise les 200 souscripteurs qui n’ont pas accompli les versements pour les 2ème et 3ème tranches, et il a été décidé de les inviter à le faire sinon ils seront remplacés par d’autres. Et enfin le quatrième point porte sur cette exigence de l’association demandant au ministre d’inviter le promoteur à injecter dans le projet 150 millions de dinars pour faire avancer les travaux, étant donné que ce dernier refuse jusqu’à présent d’ajouter cette somme.

Source : Le quotidien d’oran dimanche 23 septembre 2018

Annonces immobilières

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • Location Local Commercial côté Bab Azzoun

    Local très commercial situé dans une ruelle entre Bab Azzoun et la rue de Chartre, à 3 minute de marche de la gare du Métro de Sahat Chouhada et de la mosqué Ketchaoua, superficie 13 m² bien fini avec […]

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

Commentaires