Dans le cadre d’un large programme de projets de logements LPA accordé aux collectivités locales, la commune de Boghni a bénéficié de 100 unités pour faire face à la demande de plus en plus pressante de ses administrés. Après la notification reçue des services de la wilaya, une commission de choix de terrain a été constituée par le président de l’APC. L’objectif qui lui a été assigné, à savoir trouver une assiette de terrain adéquate à ce type de logement, a été complètement atteint. Ainsi, selon le chef de l’exécutif communal, «la commission constituée des services de l’Etat a porté son choix sur un terrain situé à la cité Chouhadas. L’endroit proposé n’est pas loin du centre urbain et ne peut que satisfaire les postulants qui seront sélectionnés parmi les personnes éligibles à bénéficier de logement public aidé». Récemment, un décret émanant du ministère de l’Habitat a modifié les conditions d’éligibilité, notamment l’aspect lié au revenu des demandeurs. Désormais, celui-ci est porté à quatre fois le SNMG au lieu du seuil fixé auparavant et qui ne permettait pas aux cadres d’en bénéficier. Dans la commune de Boghni, les inscriptions ont été ouvertes au niveau du siège de l’APC. Seuls les résidents de la municipalité sont admis pour figurer dans la liste définitive qui sera établie par les services communaux. Au demeurant, l’on s’attend à la réalisation d’un nouveau programme de logements, en plus de celui en cours de construction destiné aux demandeurs de logements sociaux. Il s’agit en fait de 238 logements situés au lieu-dit Ichiouache, devenu au fil des années une zone d’extension urbaine.

source:depechedekabylie



Commentaires