Est-ce le début de la fin du long retard que connaît le programme des 3600 logements LPA inscrits au titre du quinquennat 2010-2014 ? En tout cas, après une longue attente, une centaine de souscripteurs ont reçu, hier, leur décision d’attribution à Chlef et Sidi Akkacha.

La cérémonie officielle organisée au niveau de la nouvelle cité d’habitation de haï Bensouna, au chef-lieu de wilaya, en présence des autorités de la wilaya, se voulait un début de dénouement positif de ce dossier qui a beaucoup souffert des contraintes techniques et des lenteurs bureaucratiques à tous les niveaux. Des lenteurs que les souscripteurs concernés n’ont eu de cesse de dénoncer en sollicitant l’intervention énergique des pouvoirs publics pour mettre fin à leur calvaire.

On sait, par exemple, que les 60 unités LPA attribuées hier à Chlef étaient bloquées à cause notamment du retard dans la délivrance du fameux certificat de conformité. Un document devenu, malheureusement, la source de blocage de nombreux chantiers du genre et d’autres secteurs. Devant cette situation préoccupante, l’exécutif de la wilaya a décidé de prendre les choses en main, en assurant un suivi régulier des projets et en organisant des rencontres périodiques avec les services techniques et les promoteurs concernés afin de «libérer» progressivement ce programme d’habitat en souffrance depuis quatre ans .

source:23-01-2018



Commentaires