Sans relâche, les souscripteurs aux 1.000 logements LPA situés à la nouvelle ville Ali Mendjeli, UV n° 20 extension sud, ont observé, hier, un énième «sit-in du vendredi» sur le site du projet pour suivre l’évolution des travaux et mettre la pression sur le promoteur pour distribuer les clés à leurs bénéficiaires dans les plus brefs délais.

«Maintenant que les travaux de VRD sont presque achevés, nous demandons au promoteur de nous livrer nos logements, au plus tard au mois de mars prochain», lancent les concernés. Non sans avertir qu’à défaut d’une procédure régulière et agréable dans la distribution des clés au profit des bénéficiaires, les souscripteurs ont décidé d’occuper leurs appartements sans attendre plus de temps.

D’autant que les branchements en réseaux de gaz, électricité et eau sont presque achevés. Ils en appellent, ainsi, à la responsabilité du promoteur pour faire de ce rendez-vous une occasion de joie pour un millier de familles et éviter toute déviation incontrôlée dans le comportement des souscripteurs, qui sont lassés par une longue attente.

Le projet a démarré en 2011, indiquent des souscripteurs, qui rappellent qu’ils devaient entrer en possession des clés de leurs appartements le 31 décembre dernier, mais à cause des travaux de VRD le rendez-vous tant attendu a été repoussé au premier trimestre 2019. «Mais cette fois-ci, on n’en peut plus, c’est les clés ou l’occupation de force des logements», clament des souscripteurs qui nous ont contactés hier.

Source: le Quotidien d’Oran le 09/02/2019

Commentaires