Les services de la wilaya d’Oran ont lancé un appel aux citoyens désirant acquérir un logement dans le cadre de la formule LPA 2018, les invitant à constituer leur dossier.

Un avis a été publié sur le site de la direction du logement, invitant les citoyens intéressés par ce programme à consulter le site de la Caisse nationale du logement (www.cnl.gov.dz) et à télécharger le formulaire.

Selon le même communiqué, les dossiers comportant ce formulaire dûment rempli et accompagné d’autres documents (2 photos d’identité, 2 copies de la pièce d’identité, 2 actes de naissance S12, 2 fiches familiales pour les mariés, ou 2 individuelles pour les célibataires, 2 certificats de résidence ou d’hébergement, les fiches de paie ou un relevé des émoluments (2 exemplaires) devront être déposés au niveau des services des communes.

La date d’ouverture des dossiers sera communiquée ultérieurement, selon la même source. La wilaya d’Oran a bénéficié d’un quota de 2000 logements LPA dans le cadre du programme 2018.

Des assiettes foncières relevant des Domaines ont été retenues dernièrement pour accueillir ce programme, en attendant de choisir le bureau d’études et les entreprises de réalisation. Aussi et selon un document dont nous détenons une copie, les 2000 logements LPA sont répartis à travers les communes comme suit : 320 pour la commune d’El Kerma, 200 pour Oued Tlélat, 200 à Misserghin, 150 à Arzew, 150 à Boutlelis, 150 à Gdyel, 100 à Ain El Bia, 50 à Ain El Turck, 30 à Bousfer, 70 à Bethioua, 100 à Hassi Bounif et le reste pour la commune d’Oran.

Pour rappel, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé auparavant de nouvelles mesures incitatives au profit des promoteurs immobiliers dans le cadre de la formule du logement promotionnel aidé (LPA).

Ces mesures permettront aux promoteurs immobiliers de réaliser un profit matériel à même de leur permettre de surmonter les difficultés financières qui entravent parfois l’achèvement des projets. Ces mesures, contenues dans le décret exécutif relatif à la formule LPA, ouvriront la voie à de nouvelles activités et permettront d’alléger le budget de l’Etat.

Une sélection rigoureuse des promoteurs immobiliers sera observée, notamment quant à leurs moyens financiers et leur capacité à réaliser les projets.

source:Elwatan



Commentaires