Lors de sa dernière réunion avec les promoteurs du programme LSP, le wali de Guelma a passé en revue, l’ensemble des opérations, en évaluant l’état d’avancement réel des travaux. Il constatera que la majorité des ouvrages sont en phase terminale et instruira les promoteurs au parachèvement des dernières interventions liées aux raccordements aux réseaux et aménagements extérieurs. Il avait fixé un ultimatum, au 31 décembre, pour livrer aux souscripteurs près de 1.500 logements, en annonçant des mesures coercitives pour les promoteurs défaillants.

Le volet du logement social locatif est passé, cette semaine, à la vitesse supérieure, notamment, au palier des actions de résorption de l’habitat précaire où les chefs de daïra organisent, à leur niveau, des opérations d’attribution pour solder leur fichier du recensement effectué en 2007.

Nous relevons des affectations graduelles et progressives dans les daïras de Bouchegouf (521), Héliopolis (213) et Oued Zenati (531).

La commune de Guelma aurait, ainsi, clôturé son programme RHP avec 805 logements, attribués aux bénéficiaires recensés depuis 2007. Le chef de la daïra de Guelma avait affirmé que : «dans un proche avenir 1.400 logements socio-locatifs sont au menu des attributions et la commission de daïra travaille, sans relâche, dans l’examen des dossiers et l’assainissement des listes, dans une transparence totale, adossée à une application stricte des normes réglementaires et à la consultation du fichier national de l’Habitat».

Source : lequotidien d’oran