Un comité de wilaya chargé du suivi et de l’inspection des projets LPA dans leur ancienne formule y compris les logements participatifs sera mis en place, a indiqué la cellule de la communication de la wilaya. Ce comité sera désigné par le SG de la wilaya et aura pour mission d’inspecter l’état d’avancement de l’ensemble des logements LPA qui enregistrent un retard dans leur réalisation et par conséquent leur achèvement. Il aura également pour tâche de lever toutes les contraintes qui entravent leur attribution.

Pour ce qui est des logements LPA sous la nouvelle formule, le chef de l’exécutif a chargé les cadres concernés par ce dossier de respecter toutes les procédures légales prévues en matière de délivrance des documents administratifs aux promoteurs immobiliers. Il a également insisté sur la nécessité de coordonner les actions entre la direction du logement et la caisse nationale du logement pour accélérer l’affichage des listes des souscripteurs à cette formule.

Par ailleurs et concernant le nouveau pôle urbain Ahmed Zabana, le wali d’Oran a également instruit le directeur régional de l’AADL pour l’élaboration d’un calendrier pour les logements dont les travaux ont été achevés et d’informer les représentants des souscripteurs de l’AADL. Dans le cadre du programme de logements sociaux, un exposé détaillé a été présenté par le chef de daira d’Oran sur l’achèvement des enquêtes sociales pour les demandeurs de logements sociaux de la commune d’Oran. L’opération est dans sa phase finale et va permettre au comité du logement de la daira d’achever l’étude des dossiers.

Dans ce registre, l’OPGI a été chargée de désigner une cellule dont la mission est de présenter les propositions pour bénéficier de logements sociaux au niveau de la commune d’Oran à condition que la liste provisoire soit affichée une fois le travail accompli. Il est également question de respecter les délais de livraison de l’ensemble des projets et dont les dates ont été fixées lors d’une réunion de coordination tenue la semaine dernière de janvier à juin 2020. D’autre part, des directives ont été données aux chefs de dairas de lutter obligatoirement contre le phénomène des constructions illicites notamment construites sur des domaines forestiers. Des sorties seront effectuées pour stopper le phénomène. Des mesures doivent être prises à l’encontre des contrevenants.

 

Source : Le quotidien d’oran du 21.12.2019


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site