About de patience, des souscripteurs au programme LPA ont décidé de passer à l’acte en observant un sit-in de protestation devant le siège de la daïra de Mostaganem.

Ils étaient en effet des dizaines de souscripteurs du programme des 100 logements formule LPA contracté en 2013, à Mostaganem, à avoir observé, lundi dernier, un rassemblement de protestation devant le siège de la daïra de Mostaganem pour dénoncer le grave retard enregistré dans la réalisation de ce programme, confié à un promoteur privé.

 

L’entrepreneur en charge de ce programme semble ne pas trop s´en soucier. S’étant acquittés de la première tranche financière, versée intégralement par certains, les bénéficiaires frondeurs redoutent d’avoir été «victimes» d´une malversation financière. Les souscripteurs s´interrogent sur l´inaction relevée en matière de suivi dans cette opération. «Où sont les responsables des logements à Mostaganem pour remédier aux anomalies qui entachent ce type de programme de logement, alors que les familles sont victimes des promoteurs défaillants?», déplore-t-on sur les lieux.

C’est pourquoi les souscripteurs interpellent le wali de Mostaganem quant à l’application de la réglementation, dans toute sa rigueur, à l’encontre de l’entrepreneur défaillant. Ils exigent aussi une intervention prompte du chef de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem pour trouver une solution à l’épineux problème qu’endurent les souscripteurs depuis de longues années.

Les protestataires réclament aussi l’ouverture d’une enquête urgente pour faire la lumière sur les graves dépassements dans la réalisation et la gestion de ce chantier des 100 logements de type LPA. Désabusés et complètement déprimés, les souscripteurs ont décidé de faire appel aux plus hautes autorités du pays à travers une correspondance pour dénoncer cet état de fait.

Source : Elwatan du 31.07.2019