Pas moins de 440 logements de type ‘promotionnel aidé’ seront réceptionnés, au courant de cette année, par les services de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d’Oran. Une tranche de 315 unités fait partie de l’ancien programme des 14.000 logements LPA dont a bénéficié l’Office, lors du lancement, pour la 1re fois, de cette formule. Les 125 autres situés à Benfreha font partie d’un quota supplémentaire de 300 unités. L’année 2019 sera l’année de la continuité de toutes les actions menées dans le secteur de l’Habitat. En effet, l’OPGI a programmé la réception et la distribution de 14.800 logements, toutes formules confondues, au courant de cette année ; de quoi répondre aux attentes de la population, notamment les bénéficiaires des décisions de pré- affectations. Dans le cadre de l’éradication du vieux bâti, 4 secteurs urbains dont El Amir, El Hamri, El Makkari et El Mokrani sont concernés par l’opération de relogement des détenteurs de décisions de pré-affectations.

Les services de l’OPGI ont, également, prévu d’en finir avec l’ancien programme du LSP avec la distribution de 100 logements LSP, au profit du corps de la Sûreté nationale répartis comme suit : 50 unités à El Kerma et 50 autres à Oued Tlélat. L’Office a été chargé de réaliser une tranche de 500 logements LPA, dans sa nouvelle version, au pôle ‘Ahmed Zabana’. Le projet, en cours d’étude, sera lancé au courant du 1er trimestre, affirme-t-on. D’autre part, un projet pilote de 150 logements de type ‘locatif promotionnel’ (LLP) sera lancé à Bir El Djir, une fois l’entreprise désignée. En matière de réhabilitation des immeubles, lancée par les services de l’OPGI, l’office a programmé la réception de 9 immeubles situés au centre-ville, en plus de 3 autres à la Pêcherie.

Pour ce qui est du reste des projets, répartis à travers les communes et les daïras de la wilaya, ils seront distribués de manière progressive et selon le calendrier établi à cet effet, a fait savoir le wali d’Oran. Les responsables locaux sont tenus de respecter les consignes et suivre, de près, l’ensemble des projets en cours de réalisation. A noter que la wilaya d’Oran a bénéficié d’un nouveau quota de 6 200 logements de type ‘public locatif’.

Cette tranche sera destinée aux postulants à cette formule, à travers toutes les daïras, y compris les bénéficiaires des décisions de pré-affectations. Une notification de ce nouveau programme a été adressée par l’OPGI d’Oran, à toutes les daïras de la wilaya, afin d’élaborer les listes des demandeurs de logements sociaux. Celles-ci seront étudiées et passées au peigne fin, afin d’écarter toute personne, ne répondant pas aux critères exigés pour l’obtention d’un logement public locatif.

Notons que 2016 et 2017 ont été les années de la continuité du processus de résorption du logement précaire et celui de la modernité de la capitale de l’Ouest, en prévision, notamment, des prochains Jeux méditerranéens, de 2021.

Source: le Quotidien d’Oran du 27/02/2019