D’après le journal du quotodien d’oran du 12.10.2020, des Bonne nouvelle pour les bénéficiaires du projet des 154 logements promotionnels aidés LPA de Belgaïd après la visite effectuée sur site, jeudi dernier, par le wali d’Oran M. Messaoud Djari. En effet, ce projet a été scindé en deux tranches dont 102 unités ont été distribuées l’année dernière alors que les 52 logements restants sont en cours de réalisation. Sur ce, on apprend que cette dernière tranche sera réceptionnée avant la fin de l’année, un véritable soulagement pour les bénéficiaires qui ont observé plusieurs sit-in pour dénoncer le retard enregistré dans la réception de leurs logements. Pour ce qui est des 102 unités distribuées en 2019, on apprend que les travaux d’aménagement extérieur du site seront entamés à partir de la semaine prochaine.

Tout en insistant sur le respect des délais, le wali d’Oran a inspecté l’autre projet des159 logements LPA précisément au site des 40 et 39 unités. Les travaux de VRD sont lancés et seront réceptionnés dans les délias. Idem pour l’autre tranche des 80 unités où l’entreprise s’est engagée à accélérer les travaux après un retard dans sa réalisation. Des directives ont été également données pour accélérer les travaux de VRD au niveau des projets des sites des 197 et 81 logements LPA. Cette décision du wali d’Oran prise sur site vient réconforter des dizaines de souscripteurs du programme LPA – OPGI de Belgaïd. Ces derniers se sont rassemblés il y a quelques jours devant le siège de la direction de l’OPGI avant d’entamer une marche depuis Sidi El Houari jusqu’au siège de la wilaya.

Ce recours à la contestation fait suite à un ras-le-bol généralisé des souscripteurs qui attendent la réception de leurs logements depuis plus de sept années. Les projets ont été lancés en 2013, mais jusqu’à présent ils n’ont rien vu venir. « Des projets à l’arrêt depuis sept années, d’autres qui n’ont toujours pas été lancés ou inachevés à cause des problèmes bureaucratiques », criaient les protestataires appelant le wali à intervenir et à mettre un terme à leur calvaire. A vrai dire, toutes les démarches ont été entreprises pour faire avancer les travaux, ont indiqué plusieurs souscripteurs qui ont demandé simplement que la cadence des travaux soit respectée afin que ces logements soient livrés. Parmi les souscripteurs, de nombreux pères de famille qui ont tout vendu pour s’acquitter des tranches de versements.


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site