Au bout de sept longues années d’attente, les souscripteurs de 140 logements sociaux participatifs (LSP), situés à Misserghine, ont enfin reçu les clés de leurs appartements. Le moment valait bien une cérémonie. Sur sollicitation de l’OPGI, le wali a bien voulu revêtir la remise des clés d’un cadre solennel officiel en y consacrant, hier matin, une cérémonie au siège de la wilaya.

Il s’agit, en fait, du 1er îlot du deuxième site, composé de 270 unités, d’un programme global de 429 logements LSP, à Misserghine, daïra de Boutlélis, réalisé par l’entreprise privée ETP Mobilart, lancé en 2006. Le programme dans sa globalité, qui consiste en 171 logements de type F4 et de 258 logements F3, est affecté au profit du personnel de la DGSN (100 logements), celui de l’OPGI (99 logements) et le reste (230 logements) pour des particuliers, selon le DG de l’OPGI de la wilaya. Après avoir distribué, en août 2012, un premier quota de 150 unités de ce programme, et compte tenu du quota distribué hier, il ne reste pour l’OPGI que le site des 139 logements, à Misserghine toujours, à remettre aux acquéreurs. Mieux, en tout et pour tout, l’OPGI en finira avec le LSP dès qu’il aura mené à bout l’affectation d’un dernier lot de 95 logements, faisant partie d’un programme de 155 logements, à Maraval, selon les explications fournies au Quotidien d’Oran par le premier responsable local de l’Office de promotion et de gestion immobilière, en marge de la cérémonie de remise des clés.

 

Source : Le quotidien d’oran

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site