Les bénéficiaires des 110 logements LPA d’El Mohgoun sont en colère. Hier, ils étaient une vingtaine à se déplacer chez le chef de daïra d’Arzew pour exiger le lancement des travaux de viabilisation du site afin de livrer ces logements tant attendus. Selon leur représentant, on apprend que la majorité des acquéreurs s’est déjà acquittée de la totalité du montant du logement et attend impatiemment les clés. Lancé en 2011, ce programme suscite le mécontentement des bénéficiaires en raison du retard dans le lancement des travaux de VRD et des promesses non respectées des responsables.

Selon notre interlocuteur, on saura que l’agence foncière de la wilaya d’Oran avait promis de distribuer ce quota au courant du mois de mars mais en vain. « Nous nous sommes rendus hier sur site et tous les blocs étaient fermés », indique-t-on et d’ajouter « à notre grand désespoir, les travaux de VRD n’ont toujours pas été entamés ». Las d’attendre, les concernés se disent inquiets car les travaux sont à l’arrêt depuis trois mois ce qui risque de retarder encore une fois la remise des clés. Les bénéficiaires en ont ras le bol à quelques jours seulement du mois de ramadhan, certains espéraient avoir leurs clés et le passer dans leurs nouveaux logements. « Nous avons tous vendus pour payer la totalité des tranches, certains se sont endettés, d’autres habitent chez leurs familles pour pouvoir payer ces logements LPA », avancent-ils.

Tout en lançant un appel pressant au wali d’Oran pour que ce projet soit livré dans les délais, les bénéficiaires disent avoir entrepris toutes les démarches pour faire avancer les travaux et avoir leurs clés. Le 27 mars dernier, nous nous sommes rendus chez le chef de daïra d’Arzew mails ils nous ont avancé qu’il était en congé, hier matin, ils nous ont dit qu’il était à la wilaya, les familles devaient passer dans l’après-midi pour tirer au clair ce problème qui perdure et qui handicape des dizaines de familles d’Arzew.

Source: le Quotidien d’Oran du 09/04/2019