Pas moins de 18 921 logements, toutes formules confondues sur les 53 194 inscrits depuis 2009, sont actuellement en cours de réalisation dans plusieurs communes de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, alors que les travaux de 1155 habitations sont à l’arrêt dans les chantiers et 3912 autres unités n’ont pas été encore lancées.
À cela s’ajoutent 30 361 logements, notamment 14 922 logements sociaux, 4344 LSP, 1083 LPA, 7052 ruraux, 2540 locatifs, 212 LPP et 220 destinés à l’enseignement supérieur et qui ont été réceptionnés, a indiqué le directeur de wilaya du logement.
Selon une situation de la direction de wilaya du logement, présentée dernièrement lors d’une session ordinaire de l’APW, un programme d’aides de 1000 logements ruraux dans le cadre de la RHP (résorption de l’habitat précaire), dont 634 ont été achevés, 317 demeurent inachevés et 49 non encore lancés. À ce propos, le directeur du logement a signalé qu’en parallèle à ces réalisations, un total de 2029 logements de type promotionnel privé a été lancé, dont 366 unités sont achevées. De ce fait, le parc logement de la wilaya de Sidi Bel-Abbès s’est porté au 28 novembre 2018 à 166 670 unités, contre 138 578 unités à la fin de l’année 2009, ce qui a contribué à la diminution du taux d’occupation par logement (TOL) de 4,40 en 2009, 4,84 en 2004, 5,80 en 1999 à 4,2 actuellement.
Quant aux logements qui font actuellement l’objet de contentieux avec les promoteurs, soit ces derniers sont décédés, soit ils sont en prison ou ont fui le pays pour escroquerie au détriment des souscripteurs.
Il a été recensé 750 cas de bénéficiaires de logements sociaux participatifs et promotionnels aidés qui n’arrivent pas à récupérer leurs logements. En ce sens, des procédures ont été engagées par les services de la wilaya pour récupérer les terrains qui ont été attribués à ces promoteurs et la reprise d’une nouvelle procédure pour finaliser ces projets et les mettre à la disposition de leurs souscripteurs. À ce propos, les autorités locales ont signalé que tout le programme qui a été inscrit en matière de logement social locatif sera finalisé au début de l’année 2020, et que les pouvoirs publics vont devoir faire beaucoup d’efforts pour mobiliser le foncier nécessaire pour les programmes futurs, qu’ils soient de type logement social locatif ou participatif ou d’autres programmes qui sont envisagés par l’État.

Source: Liberté du 16/01/2019



Commentaires