La wilaya de Annaba a réservé un quota de 2 400 logements de type public locatif (LPL) au profit des demandeurs de la commune de Sidi-Amar, indique la cellule de communication.
Cependant, leur distribution est tributaire de l’achèvement des travaux, notamment l’aménagement extérieur et l’installation des réseaux divers pour l’ensemble des immeubles, précise la même source.
Cette décision a été prise par le wali de Annaba, Djamel-Eddine Berrimi, lors d’une réunion de travail tenue dans la matinée d’hier, dimanche, au siège de la Wilaya avec l’ensemble des responsables concernés par ce dossier. Ainsi, le wali a instruit le chef de la daïra d’El-Hadjar, dont dépend territorialement la commune de Sidi-Amar, d’accélérer l’installation des commissions chargées des enquêtes sur les demandeurs afin «de ne faire bénéficier que ceux qui sont dans le besoin d’un toit». Pour sa part, le directeur du logement est tenu de programmer des sorties sur le terrain pour le chef de l’exécutif dès les prochains jours pour lui permettre de suivre de près l’avancement des travaux de réalisation des VRD.
Par ailleurs, les services de la Wilaya informent les requérants des communes restantes, comme Seraïdi, Chorfa et El-Eulma, que leurs demandes seront satisfaites une fois ficelés les dossiers des projets qui leur sont destinés.
A. Bouacha Le soir d’aglérie du 09.03.2020



Leave a comment

more
Allowed HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <blockquote> <code> <em> <strong>