Le classement des demandeurs de logements sociaux sur la base du barème de cotation est-il strictement appliqué par les commissions d’attribution des daïras ?

En tout cas, lors de la visite qu’il a effectuée, mardi, dans la daïra d’Oued Fodda, le nouveau wali de Chlef, Faouzi Benhoussine, a donné des instructions fermes aux responsables locaux concernés pour le classement des postulants à ce type d’habitat selon les critères et le barème de cotation en vigueur. Pour lui, «l’époque des listes de bénéficiaires dissimulées dans la poche est fini !» Et d’insister sur la nécessité de veiller strictement à l’application de la réglementation en vigueur dans ce domaine.

C et avertissement qui ne dit pas son nom fait suite certainement aux nombreuses contestations de citoyens ayant accompagné l’affichage de listes de bénéficiaires de ce type de logements à Chlef, Chettia, Ouled Farès et Medjadja. Il faut rappeler qu’en vertu du décret fixant les règles d’attribution du logement locatif public, «l´attribution du logement se fait en fonction du nombre de points obtenus par le demandeur du logement social, incluant le niveau des revenus du postulant et celui de son conjoint, les conditions d’habitat, l’ancienneté de la demande, la situation personnelle et la situation familiale».    

Source: Elwatan le 17-11-2016



Commentaires