Accompagné des autorités civiles et militaires dont de nombreux présidents d’APC, le wali de Biskra, Abdallah Abinouar, a procédé, mercredi dernier à la salle des conférences du pôle universitaire de la commune d’El Hadjeb, à la remise des arrêtés d’attribution et des clefs à 484 bénéficiaires de logements publics locatifs (LPL) réalisés par l’OPGI et repartis sur 13 communes, a-t-on relevé.

Situés à El Hadjeb, Rass El Miad, Lichana, Bouchagroune, Foughala, Doucen, Djemorah, Branis, El Kantara, El Haouch, Zeribet El Oued, Aïn Naga et Khanget Sidi Nadji, ces appartements sont dotés de toutes les commodités et d’aménagements urbains. «Je suis heureux de remettre les clefs à ces bénéficiaires de logements avant le jour de l’Aïd El Adha.

Cette opération sera suivie par d’autres du même genre à la fin du mois d’août et pour le 1er novembre. Je tiens à ce que tous les appartements mis à la disposition des bénéficiaires soient finis avec l’alimentation en eau potable, des réseaux d’assainissement, le courant électrique et des alentours et un environnement digne, la wilaya compte encore de nombreux projets de construction de logements et chaque chantier fait l’objet d’une attention particulière de ma part et de toutes des administrations impliquées», a déclaré le premier responsable de l’exécutif.

Rappelons que la crise de logement, la cherté des loyers et des locaux commerciaux, la promiscuité induite par l’entassement de plusieurs familles dans une seule maison, les difficultés rencontrées par les jeunes couples mariés et des pères de familles aux revenus limités pour dénicher un toit décent continue d’empoisonner la vie d’une population laminée par la mal-vie et la dégradation du cadre social empirée et aggravée par l’apparition de la pandémie de la Covid-19.

Elwatan du 02 AOÛT 2020