Hay Zitoun est un de ces quartiers périphériques qui sont nés et se sont agrandis durant la décennie 1990 où sont venues s’installer des familles qui ont fui la terreur qui avait régné dans les localités des montagnes environnantes telles que Tachta, Souk Lethnine, Bou Arouss, Béni Marhaba entre autres.
Hay Zitoun s’étend sur une superficie de près de 10 ha où s’étaient entassées des familles dans le plus grand inconfort, un réseau électrique incertain, pas de réseau d’assainissement, des habitats précaires faits de masures, de gourbis, de chaumières chacun selon ses moyens.
Depuis hier, pour ces 440 familles, le cadre de vie qu’ils ont subi fait partie du passé. Les 440 familles viennent de bénéficier chacune d’un logement social qui leur a été attribué.
L’opération de relogement a été entamée la veille dès que le maire et les responsables de l’OPGI leur ont décerné les arrêtés et les clés de leurs appartements respectifs, flambant neufs.
Hier, dès le lever du jour, des centaines de camions étaient chargés de maigres mobiliers et d’effets de literie et d’ustensiles de cuisine, tandis que d’autres formant des files, se dirigeaient vers le nouveau site. Vers midi, le site de Hay Zitoun ressemblait à un cimetière de pierraille et de matériaux divers abandonnés. Simultanément, des dizaines d’engins excavateurs et bulldozers se sont mis en marche, rasant tout sur leur passages effaçant les traces de ce qu’a été Hay Zitoun, un bidonville de triste souvenir pour ceux qui y sont nés et ont grandi. L’opération s’est déroulée sous la surveillance des services de sécurité, des responsables administratifs et des élus de l’APC.
Les chantiers qui sont entrés en activité, ont pour objectif de faire place nette, et ce, dans le but de préparer l’assiette où l’AADL projette de construire 450 logements, un ensemble qui fait partie d’un programme global comprenant 1 150 unités dont en plus de ces 450 unités, 450 autres logements à Khemis Miliana et 250 à Hay Sidi El Ghoul de Miliana.

Source: Le soir d’Algérie du 30/01/2019

Commentaires