Un sit-in des demandeurs de logements a été tenu devant le siège de la wilaya pour la deuxième journée consécutive.

Vingt-quatre heures après l’affichage d’une liste de 2000 pré-bénéficiaires de logements publics locatifs à Guelma, intervenue mardi dernier, des centaines de personnes ont pris d’assaut les lieux où les réclamations et les recours pouvaient être introduits. En effet, c’est à la salle omnisports de l’OPOW Souidani Boudjemaa, que des guichets ont été ouverts au profit des demandeurs de logements exclus. «Nous avons enregistré plus de 1000 réclamations, 24 heures après l’affichage des listes.

Ce sont des membres de l’exécutif de wilaya et des administrations des collectivités locales qui sont chargés d’enregistrer les réclamations, à ne pas confondre avec les recours», ont déclaré à El Watan des responsables au fait de l’opération. Et de préciser : «Cette opération va durer huit jours à partir de la date d’affichage. En plus de l’OPOW Souidani, des guichets ont été ouverts dans des antennes de la mairie de Guelma.»

Ainsi, il fallait, dans le jargon de l’administration, faire le distinguo entre une réclamation qui n’est autre qu’une demande de logement qui n’a pas été honorée et un recours qui dénonce un indu bénéficiaire preuves à l’appui. Notons également qu’un sit-in des demandeurs de logements a été tenu devant le siège de la wilaya pour la deuxième journée consécutive, après une nuit passée à la belle étoile.

Source : Elwatan du 23.1.2020