Les protestataires réclament l’affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux ce qui, légitimement, a provoqué un climat de discorde. La gronde des demandeurs de logements sociaux ne s’est pas estompée où durant plusieurs jours ils ont bloqué toutes les issues routières menant à la localité de Mazagran pour dresser des barricades, objets hétéroclites et des pneus brûlés.
Sur le terrain, les protestataires nous ont fait part que «cette action a pour but d’attirer le premier responsable de la wilaya sur les agissements du maire qui semble ignorer notre situation d’habitat des plus précaires». Les déclarations des contestataires pour dénoncer ce qu’ils vivent sont nombreuses. Ils ajoutent une autre revendication plus précise : «Nous avons des informations que plusieurs bénéficiaires de ce programme ne remplissent pas les conditions tandis que d’autres personnes d’un quartier des Plateaux, relevant de la ville de Mostaganem, sont portés sur cette liste au détriment des demandeurs de logements habitant la commune de Mazagran.»
Ce qui, a priori, leur semble inéquitable malgré les assurances du maire quant à exclure les indus bénéficiaires et de ne retenir que les personnes habitant la ville de Mazagran et réellement dans le besoin.
L’attribution des logements sociaux constitue un problème épineux dans cette commune forte de sa croissance démographique surtout que le nombre de demandes déposées est de loin plus important que celui des quotas réalisés.

 

Source : Le Soir d’algérie. du 11.06.2019