logement-social-algerie

C’est lors d’une réunion extraordinaire tenue cette fin de semaine en présence de l’ensemble des élus de la commune que le maire de Stidia, M. Si Djilali Hamou, a déposé sa démission à l’assemblée communale et ce, après la « marginalisation par les autorités locales du P/APC et des élus » lors du lancement de la saison estivale à partir de la plage de Stidia, selon le premier responsable de la commune.

Dans une lettre ouverte au wali dont nous détenons une copie, les 15 membres de l’assemblée, tout en refusant la lettre de démission du maire, dénoncent leur exclusion de la cérémonie du coup d’envoi de la saison estivale dans leur propre commune. « Il n’est pas logique de faire la fête dans une maison sans la présence de son maître », souligne un élu. Les contestataires lancent un appel au premier responsable de la wilaya pour la tenue d’une réunion afin de débattre de tous les problèmes de la localité. Plusieurs points ont été débattus au cours de la rencontre, entre autres, le problème du logement, 70 logements sociaux en cours de lancement contre plus de 2.000 demandes.

La nécessité de l’ouverture de l’accès Est menant au village fermé depuis 2011, le manque de projets pour le développement de la commune où le taux de chômage ne cesse d’augmenter.

Par ailleurs, les habitants des douars de Azroug et de Ouled Amar lancent un appel aux plus hautes autorités de la wilaya pour la prise en charge de leurs problèmes, notamment l’assainissement, le bitumage des routes et l’aménagement de la voirie.