La plupart des bénéficiaires d’un lot de 265 logements sociaux à Berrahal (wilaya de Annaba) ont refusé, mardi, de prendre part à l’opération du tirage au sort des affectations des appartements. La raison ? Les attributaires refusent d’habiter dans des logements construits par des promoteurs immobiliers algériens. Ils préfèrent des affectations dans des sites réalisés par des entreprises chinoises. Ils doutent de la qualité des matériaux et estiment leur surface est moindre que celle des logements réalisés par les sociétés étrangères. Étrange tout de même que des nécessiteux se permettent d’agir de la sorte.

source:Liberté



Commentaires