Les demandeurs de logements sociaux de plusieurs daïras dans la wilaya de Relizane ne sont pas au bout de leurs peines. Depuis des années, ils attendent avec toute l’aspiration légitime d’accéder à un toit décent, au niveau des logements sociaux situés dans la périphérie de Relizane.
Les concernés estiment avoir accompli toutes les formalités administratives et rempli tous les critères d’usage pour obtenir un logement. C’est ce que nous a affirmé le groupe de postulants qui s’est déplacé à notre bureau de rédaction, pour la plupart des chefs de familles, qui se disent être dans le désarroi, étant donné que ces logements sont prêts, et ce, depuis 2012 mais, jusqu’à ce jour, ils n’ont pas été livrés. Une situation paradoxale qui a suscité leur colère. Ils nous affirment que ce retard est dû à l’opération des travaux à l’intérieur des cités nouvellement réalisées.
Les travaux n’avancent pas et le taux de réalisation est estimé à seulement 20%. Cet ensemble d’habitat manque également de commodités sanitaires. Des retards accablants mettant les nerfs à fleur de peau, aux demandeurs de logements sociaux, prêts à faire un sit-in dans les jours qui viennent.
A. Rahmane

Source : Le soir d’algérie du 14.12.2019