Quelque 3885 logements ont été distribués, dimanche, à Alger, lors d’une cérémonie organisée à la salle omnisports de la commune de Chéraga, en présence du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

L’opération de distribution a concerné 2505 logements de type locationvente (AADL) et 1380 logements sociaux, dont 838 dans le cadre de la politique d’élimination de l’habitat précaire et 542 autres dans le cadre de la formule logement public locatif (LPL) distribués dans 6 communes de la capitale.

Le ministre de l’Habitat a indiqué, dans ce cadre, que le secteur poursuivra les opérations de distribution jusqu’à la fin de l’année en cours. Après avoir félicité les citoyens à l’occasion du double anniversaire de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et de la nationalisation des hydrocarbures, M. Temmar a précisé que le secteur de l’habitat «figure en tête des priorités du programme du gouvernement afin de permettre aux citoyens de bénéficier d’un logement décent».

Par ailleurs, le ministre a évoqué la necessité de doter ces nouvelles cités des infrastructures publiques nécessaires, outre la prise en considération des droits de la catégorie des personnes aux besoins spécifiques à travers des plans leur permettant de se déplacer aisément.

M. Temmar a rappelé, par la même occasion, le programme inscrit au titre de l’exercice 2019, comprenant 90 000 unités AADL, 50 000 logements LPA, 60 000 logements ruraux et 20 000 logements LPP destinés à la communauté nationale établie à l’étranger, en sus des lotissements sociaux. Quelque 60 000 logements dans différentes formules seront distribués avant la fin du premier trimestre 2019, en sus de la réception de 200 000 unités, dont 16 000 au profit de la wilaya d’Alger.

Pour sa part, le wali d’Alger a rappelé les unités de logements distribuées depuis 2014 au niveau de la capitale, consistant en 51 000 logements LPL, plus de 14 000 logements LSP et 31 000 logements location-vente, ainsi que 7000 logements promotionnels. Il a évoqué, en outre, le bilan de la 24e opération de relogement, qui a vu la distribution de 1200 unités de logements au profit des citoyens résidant dans des habitations précaires et des chalets et 540 unités de LPL au profit des citoyens résidant dans des habitations exiguës, outre la récupération de 550 ha d’assiettes foncières dédiées à la construction de logements, d’infrastructures publiques et d’espaces verts.

Précisant que la 24e opération de relogement devait être la dernière, M. Zoukh a fait savoir que ses services préparaient la 25e opération, qui sera consacrée aux citoyens des habitats précaires dans le cadre des efforts consentis par l’Etat pour l’éradication de ce phénomène. «La wilaya d’Alger compte 30 000 unités de type logement public locatif (LPL) prêtes à être distribuées au cours des prochains mois pour l’éradication des habitats précaires, avant de se consacrer au problème de l’exiguïté», a déclaré M. Zoukh.

Concernant la formule LSP, M. Zoukh a indiqué que la wilaya d’Alger a procédé à la distribution de 42 000 logements jusqu’en 2019, dont 12 000 unités distribuées avant 2012 et 15 000 attribuées depuis juin 2014, ajoutant qu’un lot de 15 000 logements sera distribué en 2019.

Pointant du doigt les promoteurs immobiliers ayant causé du retard dans certains chantiers, le wali d’Alger a appelé les citoyens à faire preuve de patience jusqu’au parachèvement des programmes restants.

«Certains promoteurs immobiliers n’ont pas respecté les délais de livraison, (…) nous allons poursuivre nos efforts en vue de parachever les projets tracés, nous serons à l’affût de ces promoteurs défaillants», a-t-il ajouté, rappelant que plus de 100 000 familles algéroises avaient bénéficié de logements.

Source: El Watan du 26/02/2019



Commentaires