L’affichage d’une liste d’attribution de 30 logements sociaux locatifs, nouvellement élaborée par la commission de la daïra de Ténira, a fait réagir un groupe de citoyens qui s’estiment particulièrement lésés par la procédure d’étude de leurs dossiers administratifs.

Remettant en cause les modalités d’attribution de ce nouveau quota de logements, les contestataires n’ont pas hésité à dénoncer certains «attributaires» figurant sur la liste nominative, alors qu’ils seraient, déjà, détenteurs de logements. Une situation que les écartés de la liste désapprouvent, dans la mesure où elle aurait réduit indûment leur chance d’acquisition d’un logement qu’ils attendent depuis plusieurs années.

Supportant mal ce qu’ils considèrent comme une «exclusion», les protestataires, qui ont, pourtant, toute latitude de formuler des recours conformément à la législation en vigueur, s’en remettent à la commission locale concernée en l’exhortant à reconsidérer leurs demandes de logement.

source:Elwatan


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site