Des dizaines de demandeurs de logements sociaux se sont de nouveau rassemblés, hier, devant le siège de l’APC de Sidi Lahcen, pour protester contre leur exclusion de la liste des bénéficiaires.

Malgré le gel de la liste provisoire (327 logements), jeudi, par le wali de Sidi Bel Abbès, les protestataires ont réitéré leurs revendications, à savoir, un assainissement total de la liste des indus bénéficiaires. «La liste comporte beaucoup d’anomalies. Des personnes dont les dossiers ont été déposés il y a moins de deux années, se sont vu attribuer des logements», affirme un groupe de protestataires, venu, hier, au bureau d’El Watan.

Les mécontents reprochent, notamment, à l’administration et aux élus de cette localité, d’avoir fait bénéficier des personnes complètement étrangères à la commune. Ils réclament, aussi, une entrevue avec le wali, afin de lui apporter toutes les preuves. «L’opacité qui a caractérisé l’opération de confection des listes laisse planer de graves soupçons sur la régularité de cette attribution», précisent-ils.

Source: El Watan du 25/02/2019



Commentaires