ALGER– Le ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville a indiqué mercredi que les projets de logements promotionnels publics (LPP) étaient réalisés à un “rythme accéléré” et qu’ils “n’ont pas été gelés”.

“Tous les projets de logements promotionnels publics (LPP) sont réalisés à un rythme accéléré et n’ont fait l’objet d’aucun gel ni arrêt”, a précisé le ministère dans un communiqué.

“Un journal national a fait état mercredi d’une instruction d’urgence du Premier ministre portant sur l’arrêt de tous les projets de logement promotionnel public, une allégation que le ministère réfute catégoriquement”, indique la même source.

“Les propos colportés par ce titre procèdent d’une campagne féroce visant à décrier cette formule qui a suscité l’engouement de larges franges de la société”, ajoute le ministère dans son communiqué rappelant qu’une “entreprise similaire a été menée dans les réseaux sociaux à travers la publication de photos de logements mal finis présentées comme celles d’appartements-témoins relevant de ce type de logement“.

“Les photos publiées ne sont pas réelles car les appartements-témoins ont été présentés lors de la dernière visite du premier responsable du secteur Abdelmadjid Tebboune dans les wilayas d’Alger et de Tipasa, souligne encore le ministère.

37.949 unités ont été lancées jusqu’à fin avril dernier dont 16.532 sises à Alger, selon un bilan du ministère de l’habitat.

Ces projets couvrent en général toutes les demandes des souscripteurs, avec la remise d’ordres de versement à 48.361 souscripteurs dont 32.242 ont effectué leur versement.

L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), chargée du LPP, envisage de commencer la distribution de ces logements à partir de 2016.