Dans une lettre ouverte adressée au ministre de l’Habitat et dont Algeriepatriotique a reçu une copie, le collectif des souscripteurs au logement promotionnel public (LPP) se félicite de l’initiative du ministre concernant le lancement de la nouvelle formule d’acquisition de logement promotionnel public, destinée aux cadres moyens, longtemps exclus de tout programme de logement. Selon ces souscripteurs, cette initiative les aidera à «acquérir» un toit vu que leur situation financière, bien que «correcte», ne le leur permet pas autrement. «Appelés communément classe moyenne, iconisés par nos revenus en chiffres, à intervalle de 108 000 DA à 216 000 DA, nous sommes passés de l’élite de la nation aux recalés de la société ; en effet, notre situation financière est certes correcte, mais insuffisante pour l’acquisition d’un toit sans l’aide de l’Etat». Cependant, le collectif a transmis une liste de doléances en espérant un engagement total de la part du ministre pour les satisfaire. Il demande le respect de l’ordre chronologique des numéros de dossiers pour l’attribution des logements, des assurances par un engagement écrit à l’ensemble des souscripteurs dont les dossiers sont acceptés et la détermination des prix des logements, tout en tenant compte de «nos capacités financières et l’octroi de crédits sans intérêt pour le financement de nos futurs logements LPP». Egalement, le règlement de l’apport initial en plusieurs tranches, suivant un échéancier, la mise en place d’un décret ministériel qui fixe les conditions et modalités d’acquisition du logement régi par la formule LPP et la diffusion du planning arrêté pour la livraison des logements, ainsi que l’état d’avancement des projets de construction de ces derniers.

 

Source : Algerie-patriotique

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site