Le collectif des souscripteurs au logement promotionnel public (LPP) compte organiser un meeting, ce vendredi, au centre culturel de Bordj El-Kiffan, pour faire le point sur sa démarche et sa situation organique. A l’ordre du jour de la rencontre : la validation des points prioritaires soulevés auprès des différentes institutions (gouvernement, ENPI et CPA), la mise en place et la validation du plan d’action du collectif, la structuration du collectif et la désignation par l’assistance des coordinateurs et des délégués du collectif, chargés de missions précises comme la communication, l’aspect juridique et l’aspect technique. Dans une lettre adressée au Premier ministre, le 15 janvier dernier, le collectif des souscripteurs LPP se plaignait de la hausse du prix d’acquisition de ces logements destinés à la classe moyenne, qui oscille entre 7,7 et 10 millions de dinars, conjugué à un mode de financement basé sur un taux d’intérêt de 3%, et réclamait l’octroi de crédits sans intérêt pour le financement de ces logements une fois acquis. D’autres démarches ont été entreprises auprès du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, pour lui demander de redéfinir les conditions d’acquisition de ce type de logement, mais aucune de ces doléances n’a été satisfaite.

 

Algériepatriotique