Près de 16.000 logements promotionnels publics (LPP) ont été mis en chantier à travers le territoire national, a affirmé mercredi, le P-dg de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Amar Guellati. Intervenant sur les ondes de la radio nationale, M. Guellati a précisé que pour la capitale, ce sont près de 8.000 unités qui sont actuellement en cours de réalisation et que le taux d’avancement des travaux varie d’un site à un autre.

Il a indiqué que le lancement des programmes LPP a été facilité par la levée de l’écueil de la disponibilité du foncier, notamment dans la wilaya
d’Alger affirmant que des mesures ont été prises par l’ENPI pour assurer la réception du programme dans les délais impartis.

“Des bureaux d’études seront désignés pour assurer un suivi rigoureux des différents chantiers” a-t-il expliqué précisant que près de 500 ingénieurs
et architectes seront prochainement recrutés pour superviser les différents projets”.

Pour M. Guelati, l’ENPI, qui supervise le programme de logements LPP, a enregistré jusque-là près 46.000 demandes déposées alors que près de 38.000 dossiers ont été acceptés et que la demande pour ce segment était estimée entre 60.000 et 80.000 logements.

Interrogé, par ailleurs, sur le type architectural choisi pour les futurs projets LPP, l’intervenant a affirmé qu’ils seront constitués, en partie,
par des immeubles de taille moyenne (de 5 à 9 étages), des logements semi collectifs et des logements individuels.

“Cette dernière catégorie d’habitat sera réservée aux wilayas du Sud et des Hauts plateaux” a-t-il précisé assurant que les logements de ce type
de logements seront d’une qualité supérieur.
Le premier responsable de l’ENPI a rappelé que le montant du premier versement fixé initialement à un million de DA a été révisé à la baisse à 500.000
DA tout comme le second versement, prévu pour le courant de l’année 2015.

Les souscripteurs peuvent conformément à la loi bénéficier d’un crédit bancaire à un taux bonifié de 3%. Selon lui, le dispositif d’attribution des logements LPP fera l’objet prochainement d’un décret, ajoutant que des critères transparents seront mis en oeuvre pour déterminer les priorités et les conditions d’affectation des logements.

M. Guelati a également confirmé que les quelques 4.000 souscripteurs de logements AADL réorientés récemment vers le promotionnel public bénéficieront d’une “priorité absolue” dans le traitement de leurs dossiers.

source: l’expression