Selon le wali, cette opération sera entamée dès cette semaine, avant le mois de Ramadhan, où plus de 769 logements seront distribués à Hassi Ben Okba, Bousfer, Aïn El-Kerma…

Face à la pression, la rumeur et les protestations des 3404 détenteurs de préaffectations des quartiers d’El-Hamri, Medioni, Derb et Sidi El-Houari, dont certains attendent d’être relogés depuis trois ans, le wali d’Oran a présenté un calendrier de relogement en trois phases : “La première phase, 1087 bénéficiaires seront relogés fin août dans deux sites, à savoir 752 attributaires à Gdyel et 400 à Oued Tlélat. Pour le mois d’octobre, 616 familles, et enfin la 3e phase prévue pour le mois de novembre, 1701 bénéficiaires sont concernés, soit un total de 3404 préaffectations à satisfaire”, a déclaré le wali, Abdelghani Zaâlane. Selon lui, cette opération sera entamée dès cette semaine, avant le mois de Ramadhan, où plus de 769 logements seront distribués à Hassi Ben Okba, Bousfer, Aïn El-Kerma. Quant aux programmes des Planteurs et du vieux bâti, où 2000 familles sont menacées, répartis sur 8 secteurs recensés, sont eux aussi en bonne voie. “Pour le programme spécial des Planteurs, dès le mois d’octobre 1300 familles seront transférées vers leurs logements. Au total, nous avons 7906 logements, tous types confondus, qui seront distribués avant la fin 2014”, s’est engagé le wali d’Oran devant les représentants des quartiers populaires ciblés par l’opération de relogement.
D’autre part, suite au drame qui a frappé le quartier Ravin blanc à cause de l’effondrement d’un mur, 83 familles menacées ont été relogées. Cependant, il faut noter que 6000 préaffectations ont été distribuées à travers la wilaya d’Oran. Le vieux bâti, les bidonvilles, les constructions illicites et les habitations précaires sont devenus un lourd fardeau pour Oran, qui fait face à une démographie fulgurante et une demande croissante de logements. Rappelons que des détenteurs de préaffectations sont décédés avant de voir leur rêve se concrétiser. De mauvais souvenirs soulevés par les voisins.
SOURCE : Liberté

Source: Liberté


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site