Un important quota de 700 logements de type socio-locatif sera distribué, avant la fin de l’année, au profit des bénéficiaires de décisions de pré-affectations dans la daïra de Oued Tlélat. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire et vient en application des directives du wali d’Oran. Dans ce registre, on saura que le programme a été réparti entre 3 localités avec un quota de 400 unités pour le chef-lieu de Oued Tlélat, des logements achevés en attendant d’autres travaux de finition, 200 logements sont en voie d’achèvement à Mahdia, et 100 logements sociaux à Toumiat. Ce chantier a été achevé et sera distribué une fois les travaux de VRD, d’alimentation en eau potable et de bitumage des chaussées réalisés. En effet, la daira de Oued Tlélat a bénéficié d’un programme de 9.000 logements sociaux locatifs qui sont en cours de réalisation.

Ce projet dont les travaux de réalisation sont à un taux d’avancement appréciable, a été inscrit dans le vaste programme de résorption de l’habitat précaire, au profit des familles de certains quartiers d’Oran. Ainsi sur les 1000 logements réalisées, l’APC de Oued Tlélat va bénéficier d’un quota de 300 logements ce qui fait au total 2.700 logements sociaux attribués à cette localité.

Le choix de Oued Tlelat, pour la réalisation de ces logements est dicté par le manque latent d’assiettes et la saturation du foncier dans la commune d’Oran. Les services de la daïra sont actuellement, en phase d’assainissement des listes des bénéficiaires. Ces logements viennent s’ajouter à plus de 17.000 autres, à travers la wilaya, dont une partie a été réceptionnée et une autre le sera, avant la fin 2016.

La daïra de Oued Tlelat, signalons-le, a déjà accueilli plus de 1.000 familles venues de différents quartiers d’Oran notamment El Hamri, Mediouni, Douar Cheklaoua, etc.… dans le cadre des grandes opérations de relogement des familles du vieux bâti, entamées depuis le début de l’année 2015. Par ailleurs et selon le directeur de l’OPGI, les opérations de relogement et d’éradication de l’habitat précaire se poursuivront, tout au long de cette année. M. Saber a souligné que le programme de relogement, lancé le 4 novembre 2015, a permis à des milliers de familles, occupant des habitations précaires, de bénéficier de logements décents. Le directeur de l’OPGI a ajouté que l’année 2017 sera marquée par la réception de 21.000 logements sociaux. Depuis 2014, près de 20.000 logements ont été attribués à Oran. Les opérations de relogement des familles sinistrées, résidant dans des immeubles en ruine, a permis, en 2015, de reloger 10.300 familles. Les listes des bénéficiaires ont été élaborées, en coordination avec les comités des quartiers. Aussi, cette année pas moins de 6.400 familles ont été concernées par ce programme. Ces familles ont été répertoriées suite au dernier recensement, lancé le mois de novembre dernier, à travers les secteurs urbains de la commune d’Oran. Il s’agit des familles habitant des immeubles menaçant ruine, dans la ville d’Oran.

Source: Le quotidien le 03-10-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires