Des dizaines de demandeurs de logements ruraux dans la localité de Salah Derradji, se sont rassemblés pour observer un sit-in de protestation, durant le week-end dernier, devant le siège de l’APC d’El Khroub, au cours duquel ils ont manifesté leur colère face à la situation qui caractérise le dossier de l’habitat rural et la privation des demandeurs. Ils ont, alors, évoqué les manipulations dans la liste annoncée des bénéficiaires concernant 80 noms, avec l’introduction de noms étrangers à la cité , privant du coup de nombreux postulants qui habitent dans le quartier depuis de longues années, et qui attendent avec impatience de bénéficier de ces attributions, que des étrangers ont obtenu illégalement, ajoutent ces citoyens, qui exigent l’installation d’une commission d’enquête et de suivi en présence de toutes les parties concernées. Une façon de faire qui, disent-ils, permettra d’établir une liste conforme à la réalité à travers le constat sur les lieux des personnes concernées , en raison du nombre réduit du quota réservé à la localité de Salah Derradji, dont le nombre d’habitants a considérablement augmenté, par rapport aux quotas attribués et assiettes foncières aménagées pour la concrétisation de ces projets, sachant qu’il n’existe pas d’autres formules , à l’instar du logement social. A titre de rappel, les concernés ont demandé plusieurs fois l’intervention du wali pour l’arbitrage dans ce dossier, et permettre, ainsi, aux familles éligibles à bénéficier des attributions.

Source: l’Est Républicain du 07/04/2019

Commentaires