L’aide à l’habitat rural est la formule la plus prisée par la population de la wilaya de Tizi Ouzou pour l’accès au logement.

Le nombre d’aides dont ont bénéficié les citoyens de la wilaya à ce jour est de 90 439, selon le bilan de la direction du logement, présenté à l’occasion de la dernière session ordinaire de l’Assemblée populaire de wilaya (APW). Parmi ces aides, près de 73 900 ont été totalement distribuées et ont donc servi à la réalisation d’habitations, 6 500 autres bénéficiaires sont en train de finir les travaux de construction. Le reste, soit un peu plus de 10 000 unités, ne sont pas encore engagées pour la réalisation d’habitations. La commission Urbanisme et habitat de l’assemblée de wilaya estime que ce segment a redynamisé le secteur du logement. Il est très convoité dans notre région à cause de la spécificité villageoise et l’importance que cela revêt pour les citoyens qui veulent disposer d’un logement construit sur leur propre terrain ou en surélévation.

Les élus jugent toutefois que le montant de l’aide est «insuffisant et dérisoire». Lors de leur intervention, les élus des différentes formations politiques représentées au sein de l’Assemblée ont en effet estimé que 700 000 DA ne sont pas d’un apport conséquent pour les bénéficiaires dans la réalisation d’habitations. Les travaux de terrassement, indispensables, coûtent bien plus cher, au vu du relief de la wilaya, qui constitue l’obstacle majeur pour les bénéficiaires, estime-t-on. Les intervenants réclament la révision à la hausse du montant de cette aide. La consistance du programme d’aide à l’habitat rural alloué à la wilaya ces dernières années a aussi été décriée, étant donné que le nombre d’aides ne répond pas à la demande de la population qui est en constante croissance. La wilaya ne bénéficie, en effet, que
de 1 000 à 5 000 aides par programme annuel. En 2018, le quota alloué à la wilaya a été exceptionnellement porté à 8 000 aides, dont près de 3 000 unités ont été validées à ce jour par le wali, d’après la direction du logement. D’autres difficultés relatives à ce même programme du secteur du logement tant prisé dans la région ont été soulevées.

Il s’agit notamment des nombreux avis défavorables notifiés aux demandeurs de cette aide, au motif que le terrain se trouve dans un périmètre urbain. La commission d’urbanisme estime que «pratiquement toutes les zones urbaines (Iferhounen, Aït Oumalou, Imsouhal, Illilten, Idjer, Mekla…) sont des périmètres villageois» et donc les citoyens doivent avoir droit à l’aide à l’habitat rural. Les élus ont, pour leur part, appelé à la révision des critères de répartition entres les localités qui ont bénéficié de programmes de logements et celles qui n’en disposent pas.

 

Source : elwatan du 27.oct.2018

Annonces immobilières

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • Location Local Commercial côté Bab Azzoun

    Local très commercial situé dans une ruelle entre Bab Azzoun et la rue de Chartre, à 3 minute de marche de la gare du Métro de Sahat Chouhada et de la mosqué Ketchaoua, superficie 13 m² bien fini avec […]

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

Commentaires