Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a affirmé que la majorité écrasante des programmes de logements, sont financés par le trésor public, affirmant au même temps que son département prépare actuellement le lancement de la formule du logement locatif promotionnel (LLP).

S’exprimant lors d’une journée parlementaire organisée hier sur «les politiques de l’habitat, d’urbanisme et de la ville : bilan et perspectives», Abdelwahid Temmar, est revenu à l’augmentation des aides de l’Etat aux citoyens dans le cadre de différents programmes de logement, à l’instar du logement rural (de 700 000 DA à 1 million DA), du logement promotionnel aidé (LPA) (700 000 DA), du logement social et du logement locationvente (contribution du citoyen à hauteur d’un tiers de la valeur et le remboursement mensuel sur 25 ans).

En outre, la formule du Logement promotionnel public (LPP) destiné aux membres de la communauté algérienne établie à l’étranger, a connu une augmentation en termes de nombre des souscripteurs qui ont choisi les wilayas dans lesquelles ils désirent résider, à 11.500 inscrits dont 20.000 inscrits à cette formule.

En outre, la formule du Logement promotionnel public (LPP) destiné aux membres de la communauté algérienne établie à l’étranger, a connu une augmentation en termes de nombre des souscripteurs qui ont choisi les wilayas dans lesquelles ils désirent résider, à 11.500 inscrits dont 20.000 inscrits à cette formule.

Dans le même cadre, 560.000 logements ont été inscrits, un quota qui couvre le nombre de souscripteurs ayant procédé au paiement de la première tranche de leurs logements.

«La formule de logement public locatif (LPL) a permis à 1.27 millions de familles de bénéficier de logements», a rappelé M. Temmar, soulignant que cette formule était financée totalement par l’Etat en sus de la réalisation de plusieurs structures publiques (écoles, universités, centres médicaux, sûreté).

Source Echourouk du 19/02/2019