D’importantes dispositions ont été prises par le wali d’Oran, pour le lancement de près de 1.000 logements ruraux en suspens, depuis 2012, indique un communiqué de la cellule de communication de la wilaya. A ce titre, une commission multisectorielle présidée par le secrétaire général de la wilaya a été mise en place, pour lever toutes les contraintes qui entravent le lancement des travaux de ce programme, inscrit depuis 2102. Sur la base d’un calendrier, la commission entame des sorties sur site pour un constat des problèmes à l’origine des retards et pour trouver les solutions adéquates. La première sortie a ciblé les communes de la daïra de Oued Tlelat. La commission a, aussi, pour mission de prospecter des assiettes foncières pour accueillir les projets, en collaboration avec plusieurs directions. Il y a lieu de signaler qu’en parallèle aux opérations d’attribution des logements prévues avant la fin de l’année, et dans le nombre dépasse les 18.000 unités, toutes formules confondues, plus de 2.500 logements ruraux seront distribués, prochainement, à leurs bénéficiaires dans les communes déshéritées. L’opération s’inscrit dans le cadre des dispositions prises par la direction de l’Habitat de la wilaya d’Oran, pour mettre un terme à l’exode rural et sédentariser les populations rurales, notamment les agriculteurs. Cette distribution est très attendue par les bénéficiaires, surtout que ce programme a connu un grand retard. Le but de ces projets est d ìaméliorer les conditions de vie des citoyens des zones rurales. Ces projets visent, aussi, à renforcer la stimulation de l’activité économique en zones rurales avec l’utilisation pleine des ressources existantes, afin d’impulser une dynamique de développement intégré et durable et l’amélioration de la sécurité alimentaire. En parallèle à cette opération, la wilaya d’Oran vient d’accorder un nouveau programme de 500 logements ruraux au profit des habitants de la commune de Boutlelis. Cette décision a été prise par le chef de l’Exécutif, a l’issue d’une visite d’inspection à la daïra de Boutlelis. Le 1er responsable de la wilaya avait été interpellé par de nombreux citoyens, notamment les agriculteurs, pour augmenter le quota de logements ruraux accordés à la commune qui n’était que d’une centaine. La demande sur le logement rural, à Oran, n’était pas importante, durant les années précédentes. Ce type de logement a connu, ces dernières années, un engouement de la part des agriculteurs. Pour répondre à cette demande, des centaines d’habitations rurales ont été notifiées, aux daïras et communes.

Toutefois, la wilaya est confrontée aux problèmes liés au retard dans la réalisation de ces logements. La wilaya d’Oran a bénéficié de 3.142 aides d’habitat rural dont 642 enregistrées au titre de l’année 2009 ainsi que de 2.500 datant du Plan quinquennal 2010-2014. Mais des dizaines de logements ruraux n’ont pas été lancés. Ces projets sont répartis, sur plusieurs communes, confrontées aux problèmes d’assiettes foncières appartenant au secteur privé ou aux forêts et à l’agriculture.

 

Source : Le quotidien d’oran

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site