Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a présidé, lundi soir, à Ghardaïa, la célébration officielle du Mawlid-Ennabaoui (naissance du prophète Mohamed, qsssl).

Il a assisté, en premier lieu à la mosquée «Badr» (malékite) au quartier Thénia, à Ghardaïa, où il a accompli la prière du Maghreb, à une veillée religieuse marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et de panégyriques du prophète Mohamed (qsssl).

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, des autorités locales, des notables des deux communautés et de nombreux citoyens de Ghardaïa.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, a prononcé, à cette occasion, une allocution dans laquelle il a mis en exergue la portée de cet anniversaire qui célèbre la naissance du prophète, Mohamed (qsssl), Messager de Dieu pour répandre les hautes vertus et les valeurs de justice et d’égalité, et recommander les bonnes actions entre les humains, ainsi que la tolérance et la cohabitation entre les différentes cultures pour que l’ensemble puisse vivre dans la paix et la quiétude. M. Sellal a, à cette occasion, honoré des choyoukh de la région et procédé à une remise symbolique de prix à des récitants du Saint Coran et des apprenants du hadith du prophète, parmi une soixantaine devant être récompensés, à l’occasion de cette fête religieuse.

Le Premier ministre a assisté, en deuxième lieu, à la veillée religieuse organisée, à cette même occasion, à la grande mosquée (ibadite) de Béni-Isguen, où il a accompli la prière de l’Icha. Cette célébration de la naissance du prophète Mohamed (qsssl) à Béni-Isguen a été, également, marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et une série d’interventions sur les valeurs et vertus léguées par le messager d’Allah, visant à instaurer la fraternité, la concorde et la miséricorde au sein de l’Humanité, sans distinction de race, de langue et de culture.

Le Premier ministre avait reçu, au début du mois courant, une délégation de citoyens représentant les communautés ibadite et malékite, de Ghardaïa, afin de mettre fin aux tensions qu’a connues cette wilaya, les dernières semaines de l’année dernière. A l’issue de cette rencontre, plusieurs décisions ont été prises, afin de permettre le retour à la normale, à Ghardaïa, notamment, la création dans les communes touchées d’un conseil de sages, un «espace d’arbitrage et de conciliation», sur la base de la «coexistence harmonieuse et pacifique», ancestrale, qui prévalait dans cette wilaya.

Par ailleurs et en marge de la célébration du Mawlid Ennabaoui El Charif, le wali de Ghardaia, Mahmoud Djamaa a déclaré que 159 habitations endommagées, lors des derniers incidents survenus à Ghardaïa, vont être réhabilitées. «Les décisions de réhabilitation ont été transmises aux propriétaires de ces habitations», a déclaré le wali, à l’APS.

Il a ajouté que 58 commerçants, affectés, lors des derniers évènements, vont être, également, indemnisés après que le ministère de la Solidarité nationale ait dégagé l’enveloppe destinée à cette opération. «Dix-huit autres commerçants ont déposé des recours et leurs dossiers sont en cours d’étude par les services de la wilaya et les décisions finales leur seront notifiées, incessamment», a-t-il expliqué. Par ailleurs, M. Djamaa a fait savoir que les consultations «sont toujours en cours» avec les représentants des habitants de Ghardaïa pour la mise en place des conseils de sages, à la wilaya et dans 6 de ses communes. «Sur instruction du Premier ministre, nous veillons à ce que la catégorie des jeunes soit représentée dans ces conseils», a-t-il dit. Le wali de Ghardaïa a relevé que les décisions prises par le gouvernement «ont grandement contribué» au retour au calme et à la quiétude dans la wilaya, relevant, à cet égard, que la totalité des élèves ont repris leurs cours et la quasi-totalité des commerçants ont rouvert leurs commerces.

Concernant la décision prise par le gouvernement de distribuer 30.000 lots de terrain, équitablement, entre les communautés ibadite et malikite et destinés à l’auto-construction, il a précisé que les études techniques de plus de 12.000 lots ont été finalisées, ajoutant que les régions où se trouvent ces terrains vont se transformer en cités nouvelles.

 

Source : Le quotidien d’oran

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires