Home Actualité du logement en Algérie SIDI BEL-ABBÈS : Plusieurs projets de logements à la traîne

SIDI BEL-ABBÈS : Plusieurs projets de logements à la traîne

0

Le chef de l’exécutif  a déploré  la  qualité  des  travaux  de  certains logements  LPL,  mais  aussi  celle  des  matériaux  utilisés  pour  la réalisation  et  la  finition  de  ces  logements,  tout  en  ordonnant  à l’entreprise réalisatrice de corriger les malfaçons.

Les projets de réalisation de logements sociaux, d’infrastructures de santé, de l’éducation et d’un espace vert, implantés dans quatre communes de la daïra de Ben Badis, ont été, le mercredi 9 décembre, au centre d’une visite d’inspection et d’évaluation effectuée par le wali de Sidi Bel-Abbès dans ces localités.

Lors de cette tournée, le chef de l’exécutif, accompagné du président de l’APW, s’est enquis surtout de l’état d’avancement des projets de réalisation de logements, dont certains ont été inscrits au titre du programme quinquennal 2010-2014 mais ayant connu d’énormes retards de plusieurs années par rapport aux délais fixés, notamment au niveau des communes de Hassi Zahana, de Bedrabine et de Chetouane Belaïla.

Ainsi, l’inspection des travaux du projet des 100 logements LPL de Hassi Zahana a été l’occasion pour le wali de relever et de dénoncer la qualité douteuse des travaux qui laisse à désirer, ainsi que des matériaux utilisés pour la réalisation et la finition de ces logements, notamment les fenêtres, la faïence et la dalle de sol.

Aussi, le wali a ordonné à l’entreprise réalisatrice de corriger toutes les malfaçons constatées. “Cela fait des années que le citoyen bénéficiaire attend avec impatience un toit décent, et à la fin on lui attribue un logement de mauvaise qualité.

C’est pour cela que j’insiste sur l’impératif de redoubler d’efforts pour corriger les défauts et refaire les malfaçons de ces travaux qui sont visibles à l’œil nu afin d’éviter aux bénéficiaires d’entreprendre des travaux de réhabilitation qui leur coûteraient les yeux de la tête”, a-t-il lancé à l’adresse du responsable de l’entreprise de réalisation.

Cette visite a également permis au chef de l’exécutif de constater de visu les multiples problèmes auxquels sont confrontés les habitants de ces villages déshérités, mais aussi de s’informer de l’impact produit par toutes les actions de développement au titre du désenclavement de ces localités à travers l’amélioration urbaine et d’autres secteurs importants, à l’instar de ceux de la santé et de l’éducation.

Dans chaque commune visitée, le premier responsable de la wilaya a eu à écouter les préoccupations et les revendications des citoyens qui se résument en l’augmentation des quotas de logements sociaux, l’introduction d’autres formules tels le LPA et l’AADL au profit des fonctionnaires moyens, la réalisation d’écoles primaires pour éviter à leurs enfants les longs déplacements à pied vers d’autres établissements et doter leurs communes de terrains sportifs de proximité, ainsi que des aides destinées à l’habitat rural groupé.

L’autre revendication qui a été longuement soulevée par les jeunes des communes visitées est la résorption du chômage et la création des unités industrielles de transformation des produits agricoles, notamment à Ben Badis, ainsi que la réouverture de la station de bus.

Au terme de cette visite, le wali a eu à visiter le jardin public Midoud-Mohamed, en instruisant les responsables locaux de le prendre en charge de manière efficace, notamment la réalisation d’une salle des fêtes, des espaces de distraction pour les familles et leurs enfants, notamment une piscine et un mini-zoo.
A. BOUSMAHA Liberté Algérie 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here