Le wali d’Oran insiste sur la réalisation d’équipements d’excellence dans le pôle urbain de Oued Tlelat

57

ORAN– Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, a insisté lundi sur la réalisation d’équipements d’excellence au niveau du nouveau pôle urbain de Oued Tlelat devant accompagner l’ambitieux programme de 14.130 logements publics locatifs.

Lors d’une visite sur site, en présence du président d’APW d’Oran et des autorités locales, le wali a mis l’accent sur l’impérative réalisation d’équipements publics d’excellence au niveau du nouveau pôle urbain de Oued Tlélat devant accompagner l’ambitieux programme de 14.130 logements publics locatifs, dont trois groupes scolaires, trois collèges d’enseignement moyen (CEM), une sûreté urbaine, des stades de proximité et des aires de jeu.

  1. Cherifi a toutefois instruit les gestionnaires locaux (directeur général de l’OPGI et président de l’APC de Oued Tlélat) d’implanter d’autres équipements d’excellence pour meubler ces espaces dont un centre commercial privé, une  piscine, des parkings et autres commodités nécessaires, qui entrent dans le cadre de la politique nationale de modernisation des villes.

En outre, M. Cherifi a sommé les directeurs de l’environnement et des transports de réfléchir à la mise en place d’un schéma de collecte des ordures, à la réalisation d’un écran végétal et à un nouveau circuit de transport.

Le  wali qui s’est enquis de la consistance du programme local de 14.130 logements dont 3.600 unités sont en cours de réalisation, un programme  inscrit à l’indicatif de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), a insisté également sur le parachèvement des travaux de viabilisation.

Au chantier de réalisation d’un pont à Oued Tlélat, Mouloud Cherifi a mis l’accent sur l’importance de cet ouvrage d’art qui relie la RN 13 à la localité de Toumiate, avec un fort impact en terme de création de deux accès à la ville de Oued Tlélat, dont les travaux connaissent un taux d’avancement estimé à 85 %.

Toujours A oued Tlélat, le wali a inauguré une placette à haï “Mohamed Boudiaf”, planté un ficus et visité le chantier d’un hôpital de 120 lits, un projet à l’arrêt pour des raisons liées à des incidences financières.

Sur place, M. Cherifi a ordonné aux gestionnaires de travailler même au ralenti en attendant que le problème financier soit réglé par la tutelle.

Auparavant, le wali s’est rendu à Tafraoui où il a visité un groupe scolaire de six classes, avant d’assister à une cérémonie de recueillement à la mémoire des chouhada de la région et inauguré un stade de proximité. A Boufatis, Mouloud Cherifi a visité un complexe sportif et assisté à une rencontre avec la société civile.

Source: APS le 04-09-2017

SHARE