Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Abdelmadjid Tebboune, en réponse à une question relative aux recours formulés par les demandeurs de logements AADL, a répondu que « beaucoup des recours sont infondées ».

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Abdelmadjid Tebboune, en réponse à une question relative aux recours formulés par les demandeurs de logements AADL, a répondu que « beaucoup des recours sont infondées ». Cependant, souligne le ministre, « il y a des cas fondés. Il y a des cas que nous étudions au fur et à mesure et donc de les régler, si c’est possible ».
Le ministre rappellera dans ce contexte que « toute demande de logement doit passer par le fichier national et que toute personne enregistrée dans le fichier national ne pourra bénéficier, à nouveau, d’un logement ». Cela dit, note le ministre, « il existe des cas un peu spécifiques où la personne peut redemander un logement ». Il citera à titre d’exemple les cas de personnes qui ont des F1. Et de préciser : « Dans ce cas là, on ne tient pas compte de la première acquisition. »
Source: El Moudjahid