Ils ont décidé de récidiver puisqu’un autre rassemblement des protestataires s’est déroulé en début de semaine devant la direction de l’AADL où les services de sécurité étaient déployés pour prévenir tout débordement.

Ces derniers jours, un climat de mécontentement règne au sein des prétendants à un logement AADL qui ont décidé de monter au créneau pour arracher leurs droits, car ils estiment que leur attente a trop duré.
La semaine écoulée, des dizaines d’entre eux ont observé un sit-in devant le siège de la wilaya de Guelma, et une délégation avait été reçue par les responsables locaux. Ils ont décidé de récidiver, puisqu’un autre rassemblement des protestataires s’est déroulé en début de semaine devant la direction de l’AADL où les services de sécurité étaient déployés pour prévenir tout débordement.
Abdelmadjid Cheriet, directeur de l’agence AADL de la wilaya de Guelma, est catégorique : “À présent, nous sommes optimistes pour mener à bien le programme de réalisation, car le problème du foncier qui se posait avec acuité a été enfin résolu à la faveur d’une décision politique du wali qui a créé trois nouveaux pôles, à savoir à Hadjar Mengoub pour la ville de Guelma, djebel Ancel pour Oued Zénati et au Pos 7 pour Bouchegouf. À la fin juin 2013, il a été enregistré 13 998 inscriptions par internet dans notre wilaya et, après assainissement par les services compétents, 9382 candidatures ont été validées. À ce jour, ce sont 8364 postulants qui ont procédé à l’ordre de versement pour confirmer leur demande. Notre tutelle nous a attribué à la faveur de trois tranches un quota de 3400 unités et nous avons récupéré les 300 logements initiés par la Cnep. Nous avons programmé dans un premier temps la réalisation de 1000 logements à Guelma, 400 à Oued Zénati et 700 à Bouchegouf. Les démarches administratives relatives à la concrétisation sont finalisées, et des entreprises ont été retenues pour la réalisation de 3100 logements. Les 300 logements récupérés auprès de la Cnep seront incessamment attribués à ceux qui ont été les premiers à procéder aux premiers versements à l’AADL. Nous respecterons scrupuleusement cet ordre chronologique et aucune dérogation ne sera consentie. Toutefois, ceux qui sont pressentis pour les 300 logements Cnep devront s’engager par écrit à verser les intérêts exigés au préalable par cet organisme, faute de quoi ce sont les suivants qui les remplaceront dans cette démarche. Nous invitons nos clients à faire preuve de sagesse, et nous nous engageons solennellement à respecter nos engagements, pour peu qu’ils soient patients !”

source: Liberté Algérie le 05-10-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires