Sous le chapiteau installé à l’occasion du Salon du logement et de l’immobilier de Béjaïa, à l’esplanade du siège de la wilaya, des dizaines de visiteurs se déplacent d’un stand à un autre.

Des représentants d’agences immobilières, des fabricants de produits de finition leur proposent des dépliants et cartes de visite. Organisé par l’agence événementielle Farexpo, le Salon a accueilli une cinquantaine de promoteurs, agences immobilières, des banques, des assureurs, ainsi que des fabricants locaux de matériaux de construction et des équipements de décoration et d’intérieur, ainsi que des fabricants de matériel des bâtiments qui sont venus présenter leurs produits.

Le Salon, qui est commercial, a permis, d’autre part, aux visiteurs de rencontrer les professionnels du bâtiment, des promoteurs et des agents immobiliers disposés à conseiller et orienter les potentiels acquéreurs de logements promotionnels. Pour les organisateurs, ce genre de manifestations aide à la conclusion de contrats entre les entreprises de construction et les promoteurs, d’une part, et à mettre ceux-ci en contact direct avec le citoyen.

Cela permet également aux différents producteurs de matériaux et aux promoteurs d’identifier les besoins et les exigences du public. A l’occasion du même Salon, des promotions ont été proposées, comme des appartements à partir de 80 000 dinars le mètre carré, des réservations avec un apport de 1% du prix du logement, un taux bonifié à 1% et la déclaration du prix entier.

Les importateurs, ainsi que les fabricants d’outillage, des produits de finition et de décoration ont également fait des propositions incitatives. Cela dit, l’effort fourni par les promoteurs pour séduire les potentiels acquéreurs de logements est loin d’être suffisant pour enregistrer des inscriptions cette année.

Dans le même contexte, le wali de Béjaïa, après avoir visité les stands, a instruit «les directeurs de l’OPGI et l’AADL de se rapprocher des jeunes entrepreneurs qui proposent des technologies nouvelles et modernes et les faire participer dans le cadre des équipements des immeubles construits au niveau du nouveau pôle urbain d’Ighzar Ouzarif de Oued Ghir».

Source: El Watan