Le wali d’Alger visite six projets d’habitat

La sortie du wali d’Alger, hier, a été consacrée à la visite de six projets d’habitat dans les circonscriptions administratives de Baraki et de Rouiba totalisant 4 524 logements en formule RHP (résorption de l’habitat précaire). Les logements situés à Bentalha (Baraki), Rmadnia et Dalia (Eucalyptus), ainsi qu’à Heraoua (Rouiba) se caractérisent chacun par une originalité  convaincante pour exprimer qu’il y a bien eu des efforts en matière de travail architectural et les aménagements extérieurs, et les hommes de l’ombre qui ont veillé à la concrétisation de ces programmes sont à remercier pour leurs efforts. Pour des logements sociaux, c’est un vrai cadeau pour les futurs occupants. La formule RHP, il faut le rappeler, est destinée à éradiquer les bidonvilles de la capitale dont l’opération a commencé en 2009 avec l’hypercentre d’Alger.
Abdelkader Zoukh a, lors de cette visite, insisté auprès de responsables des structures chargées du suivi de veiller à donner une “vie” à ces sites en les dotant des commodités et services d’utilité publique.
Les directeurs du commerce, de l’environnement, de la santé, de la jeunesse et des sports et de la culture ont été instruits sur place de prendre chacun en charge les opérations qui relèvent de leur secteur. “Il faut faire activer les locaux commerciaux, prévoir la collecte des déchets, prévoir une salle omnisports, un centre de soins et un lieu culturel”, ordonne le premier responsable de la wilaya. De même qu’il a demandé de prévoir des locaux pour les services du maintien de l’ordre et de la sécurité des citoyens (police, gendarmerie). Au plan de l’éducation, ces sites sont tous, dans une première étape, dotés d’une école primaire. Aux Eucalyptus, le wali, qui a constaté que le chantier de construction d’un lycée était à l’arrêt, a tarabusté le chef de projet qui a justifié cet arrêt par les intempéries. “Travaillez à l’intérieur”, a-t-il lancé.
Au cours du point de presse organisé en marge de la visite, Abdelkader Zoukh a déclaré que ces sites seront livrés dans les plus brefs délais en attendant d’autres sites faisant partie du gros programme d’habitat concernant la capitale. Il faut dire que la majorité des programmes est finie, le retard de livraison s’explique, toutefois, par les retards mis dans la réalisations des structures d’accompagnement.
À noter que le wali d’Alger a eu une rencontre jeudi dernier avec les élus de la circonscription de Baraki, au cours de laquelle, il a demandé aux P/APC de Baraki et de Sidi Moussa de préparer un dossier détaillé sur la réalité du terrain et les problèmes entravant l’exécution des projets, à l’exemple du maire des Eucalyptus qui a exposé les contraintes de sa commune dossiers en main. Le wali avait alors affirmé que la wilaya est en mesure de prendre en charge immédiatement des décisions après l’examen des dossiers fournis par les P/APC. Comme il a exhorté les directeurs de la wilaya de prendre attache avec les élus pour un traitement efficace des questions.

 

Source : Liberté algérie