DJANET – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a appelé, dimanche, à la circonscription administrative de Djanet (Illizi), à l’impératif de transférer les dossiers « rejetés » des programmes de logements sociaux, à d’autres formules de logements, telles que l’AADL et le LPA.

« Il faut transférer les dossiers des citoyens exclus des listes des bénéficiaires de logements sociaux pour une raison ou une autre, notamment ceux percevant un salaire supérieur à celui exigé pour ce type de logement, aux autres formules de logement contenues dans le programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans le secteur de l’Habitat, à l’image de la formule location-vente de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et celle du Logement participatif aidé (LPA) », a indiqué M. Temmar qui s’adressait aux responsables de son secteur et aux autorités locales de Djanet.

« Le citoyen exclu des listes des logements sociaux ne signifie pas qu’il n’a pas le droit de s’inscrire dans d’autres programmes de logement pour en bénéficier », a-t-il précisé.

Echangeant avec un nombre de citoyens qui protestaient contre le retard accusé dans les projets du secteur au niveau de la cité Ifri , le ministre a dit que « le retard des travaux d’aménagement est à l’origine du retard accusé dans l’opération de distribution des logements finis », indiquant qu’il était impossible de livrer « des projets de logement sans gaz, ni électricité ou routes d’accès », règle qui s’applique à « l’ensemble du territoire national », rappelant à ce propos, qu’Illizi et Djanet avaient bénéficié d' »un quota de 2.000 nouvelles unités de logement, au titre du programme du secteur pour 2019″.

Soure : APS Algerie