DJANET – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a appelé, dimanche, à la circonscription administrative de Djanet (Illizi), à l’impératif de transférer les dossiers “rejetés” des programmes de logements sociaux, à d’autres formules de logements, telles que l’AADL et le LPA.

“Il faut transférer les dossiers des citoyens exclus des listes des bénéficiaires de logements sociaux pour une raison ou une autre, notamment ceux percevant un salaire supérieur à celui exigé pour ce type de logement, aux autres formules de logement contenues dans le programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans le secteur de l’Habitat, à l’image de la formule locationvente de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et celle du Logement participatif aidé (LPA)”, a indiqué M. Temmar qui s’adressait aux responsables de son secteur et aux autorités locales de Djanet.

“Le citoyen exclu des listes des logements sociaux ne signifie pas qu’il n’a pas le droit de s’inscrire dans d’autres programmes de logement pour en bénéficier”, a-t-il précisé.

Echangeant avec un nombre de citoyens qui protestaient contre le retard accusé dans les projets du secteur au niveau de la cité Ifri , le ministre a dit que “le retard des travaux d’aménagement est à l’origine du retard accusé dans l’opération de distribution des logements finis”, indiquant qu’il était impossible de livrer “des projets de logement sans gaz, ni électricité ou routes d’accès”, règle qui s’applique à “l’ensemble du territoire national”, rappelant à ce propos, qu’Illizi et Djanet avaient bénéficié d'”un quota de 2.000 nouvelles unités de logement, au titre du programme du secteur pour 2019″.

Soure : APS Algerie



Commentaires