Les citoyens ayant bénéficié de décisions «Vert 2» après le séisme de 2003 pour la réhabilitation de leurs bâtisses, peuvent désormais postuler pour une autre aide de l’Etat.

Les noms de cette catégorie de personnes, dont le nombre est de 44000 à l’échelle de la wilaya, vont en effet être supprimés incessamment du fichier national des bénéficiaires d’aide au logement. Cette décision, annoncée depuis plusieurs mois, a été confirmée il y a quinze jours par le Premier ministre lors de sa visite dans la wilaya. Il est à noter que des centaines de citoyens n’ont pas été inclus par les commissions de daïras dans les listes des attributaires de logements, tous types confondus, pour la simple raison qu’ils avaient déjà bénéficié d’une aide allant de 5 à 20 millions de centimes, après le séisme.

Certains n’avaient jamais eu cesse de contester cette décision alors que d’autres se sont même montrés prêts à rembourser l’aide qui leur a été accordée pour pouvoir postuler au logement promotionnel, social, ou à l’habitat rural. Il est à rappeler enfin que des milliers d’autres chefs de famille avaient regretté d’avoir accepté l’aide de l’Etat après le séisme pour le confortement de leurs habitations pour la simple raison qu’ils ne peuvent plus en avoir d’autres aujourd’hui. C’est le cas notamment des bénéficiaires des décisions «Orange 03», d’un montant ne dépassant pas 400 000 DA et «Orange 04», dont le plafond de l’aide est fixé à 70 000 DA

Source: El Watan


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site