La prochaine opération de relogement à Alger sera lancée mardi prochain. L’annonce a été faite hier par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, en marge d’une visite sur des chantiers de la capitale.

«L’opération se déroulera mardi. Elle touchera tous les quartiers et nous permettra de libérer les assiettes destinées à des projets (publics, ndlr). L’opération concernera, dans un premier temps, 1200 familles», s’est contenté de nous dire M. Zoukh, citant les sites d’accueil : les Eucalyptus et la localité de Sid M’hamed (Birtouta). Participant au miniconseil interministériel (CIM) de la semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, a signalé que parmi les recommandations de la rencontre, à laquelle ont été associées les autorités locales, figure la poursuite «des opérations de recasement (des familles issues des sites précaires) et la distribution de tous les logements disponibles à Alger avant le 31 décembre 2014».

En application de ces recommandations, l’administration de la wilaya a décidé de reloger dans un premier temps 4000 familles durant le mois de septembre en cours dans les nouvelles citées de Sidi M’hamed à Birtouta et Eddalia aux Eucalyptus. Selon des indiscrétions, en plus des familles occupant des habitations construites sur des terrains destinés à d’importants projets en souffrance, l’opération de la semaine prochaine devrait concerner la cité Diar Echems, à El Madania, où la commission de la wilaya a fait face au squat des appartements et au refus d’une partie de la population de rejoindre le site de Sidi M’hamed (Birtouta).

Alors que les opérations étaient programmées pour vendredi dernier, une partie de la population a refusé de quitter la cité, prétextant l’exiguïté des appartements (des F3) et l’éloignement du site du centre de la capitale. Autre site à reloger : Diar El Baraka à Baraki, où, selon des sources locales, 600 familles ont été rejetées pour avoir déjà bénéficié de l’aide de l’Etat (AADL, terres, etc.). Plus de 6700 familles occupant des habitations précaires ont été relogées depuis le début de l’opération de relogement en juillet dernier. La wilaya dispose d’un programme global de 84 000 logements destinés à la lutte contre l’habitat précaire, dont 25 000 unités sont en cours de distribution et 11 000 logements seront réceptionnés avant la fin 2014.

ELWATAN