La direction des Domaines de la wilaya de Blida continue de faire la «sourde oreille» concernant un bien domanial «détourné». Sa tutelle agit aussi de la sorte.

Sinon comment expliquer le fait qu’un logement de fonction appartenant à une entreprise dissoute (Edipal), récupéré par les Domaines, soit loué à une personne n’ayant rien à voir avec cet établissement ? Son ex-occupant, soit l’ancien directeur de l’Edipal, a été «chassé» du logement, et ce, avant qu’il ne soit loué à une tierce personne, étrangère à l’entreprise dissoute. Sur quelle base ? personne ne le sait. «Le directeur des Domaines de Blida reconnaît en personne que cette dame a l’appui de la direction générale, c’est grave.

S’ils veulent le louer, je suis censé être prioritaire logiquement », se désole l’ancien directeur de l’entreprise dissoute. «Le directeur des Domaines de Blida nous renvoie à la direction générale et, à la direction, personne ne veut nous recevoir, y aurait-il anguille sous roche ?» se demande-t-il.

Source: elwatan le 08-11-2016



Commentaires