A Bordj Omar Driss, située à 700 km au nord d’Illizi, 151 logements sociaux ont été squattés au vu et au su de tout le monde sans que les autorités concernées ne prennent les mesures qui s’imposent ! Plus loin, la liste des pré-bénéficiaires de 203 logements sociaux a été bel et bien affichée, depuis déjà plus de deux semaines, sans qu’une solution idoine au problème d’occupation des logements par des indus soit prise. Car, il faut le dire, ce phénomène pourrait être lourd de conséquences dans cette paisible commune, forte en potentialités, et en pleine mutation socioéconomique.