Des souscripteurs aux différents programmes de logements ne cessent de protester devant le siège de la wilaya de Bouira pour se faire entendre et mettre la pression sur les services concernés.

Les protestataires attendent leurs appartements depuis plusieurs années. «Nous voulons nos logements. Nous les attendons depuis 2013», ont souvent martelé, notamment les souscripteurs AADL qui ne cessent de dénoncer le flou entourant la gestion du dossier de l’habitant au niveau de la wilaya.

D’ailleurs, mercredi aussi, ils sont revenus à la charge pour manifester leur colère devant les retards enregistrés pour la réalisation de leurs logements. Ils ont ainsi observé un sit-in brandissant des banderoles et des pancartes, dont les slogans concordent parfaitement avec la revendication des manifestants.

Ces derniers se sont dispersés dans le calme mais tout en se donnant rendez-vous pour d’autres actions allant dans le sens à maintenir la mobilisation afin d’aboutir à la satisfaction de leurs doléances. Par ailleurs, le représentant du wali, Mustapha Dahou, secrétaire général de la wilaya, a déclaré, en réaction à la revendication des participants au rassemblement de mercredi, que les assiettes foncières réservées pour l’implantation des projets en question sont disponibles. «Le foncier est disponible pour lancer les projets de logements qui restent encore non réalisés du programme 2013», a déclaré M. Dahou qui a reçu une délégation des protestataires.

Selon le même responsable, les études sont en cours et les avis d’appels d’offres nationaux ont été lancés pour attribuer prochainement les trois programmes de Ouled Bellil, Sour El Ghouzlane, et Tiliouine. «Nous avons déjà choisi les bureaux d’études pour lancer ces projets», a-t-il rassuré.

A propos de la cadence des travaux des projets en cours de réalisation, le responsable local de l’AADL, Hamza Belkaïd, a précisé que cela est lié à quelques contraintes techniques et à la crise sanitaire de la Covid-19. Concernant le projet des 300 logements implantés à Herkat, au chef-lieu de wilaya, le même responsable a indiqué que les travaux ont été relancés après un arrêt de quelques semaines.

Par ailleurs, le projet des 325 logements implantés au quartier de Belmahdi, à la sortie nord de la ville de Bouira, est achevé.
La remise des clés prévue pour le 5 juillet dernier a été reportée, a-t-il précisé, pour permettre à l’entreprise retenue d’effectuer les dernières retouches, a-t-il ajouté.

Elwatan du 29 JUILLET 2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site